Chypre obtient 1,2 milliard d’euros de l’Union européenne dans le cadre du plan de relance

Chypre a obtenu une aide de 1,2 milliard d’euros de la part de l’Union européenne pour relancer son économie après la pandémie du Covid-19, a annoncé jeudi la présidente de la Commission européenne.

Ursula von der Leyen, en visite à Nicosie, la capitale de l’île méditerranéenne, a annoncé l’approbation par l’Union européenne (UE) des réformes présentées par Chypre en vue d’obtenir une aide financière dans le cadre du Plan de relance européen "NextGenerationEU" ("La future génération de l’UE").


►►► A lire aussi : Plan de relance de l’UE : toujours pas de feu vert pour le plan de relance de la Hongrie


Chypre n’aura pas besoin de rembourser cette aide qui provient d’un fonds doté au total de quelque 800 milliards d’euros -un montant inédit-, à se partager entre les 26 Etats membres.

"C’est un résultat brillant", a déclaré Ursula Von der Leyen, à propos du plan de réformes chypriote. "Il stimulera la croissance, modernisera et transformera Chypre", a-t-elle ajouté après avoir informé le président du pays, Nicos Anastasiades, du feu vert de l’UE.

Objectifs environnementaux

Nicosie prévoit de consacrer 41% des fonds obtenus à atteindre des objectifs liés à la préservation de l’environnement, dont la libéralisation du marché de l’électricité et la promotion des bâtiments économes en énergie.

Il prévoit aussi de promouvoir le haut débit, l’éducation au numérique et un meilleur accès à la sécurité sociale publique.

Une aide supplémentaire de 18 millions d’euros sera par ailleurs destinée à la lutte contre les désastres naturels, a annoncé la responsable européenne qui s’est rendue mercredi sur le site du plus important incendie connu par Chypre en près de 50 ans.

Ce feu, qui a dévasté le sud du massif forestier du Troodos, a fait quatre morts.


►► A lire aussi : Fonds de l’Union Européenne et État de droit, le Parlement intensifie la pression sur la Commission


Selon Ursula Von der Leyen, le plan européen est une "réponse exceptionnelle à une crise (sanitaire) exceptionnelle".

Chypre est actuellement en proie à une quatrième vague épidémique, notamment due au variant Delta, avec un record de 952 contaminations enregistrées mercredi.

Au total, l’île a recensé plus de 80.500 cas et 380 morts. Plus de la moitié des résidents ont été complètement vaccinés.

Accord européen pour le plan de relance belge: JT 23/06/2021

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK