Autriche: l'écologiste Van der Bellen remporte la présidentielle

C'est le candidat écologiste Alexander Van der Bellen qui a remporté ce lundi l'élection présidentielle en Autriche avec une avance de 0,3%, soit 31 026 voix, sur le candidat d'extrême-droite Norbert Höfer (FPÖ), a annoncé le ministère de l'Intérieur à Vienne.

Peu avant cela, Norbert Höfer avait reconnu sur Facebook sa défaite à l'élection présidentielle en Autriche. "Je vous remercie pour votre formidable soutien, écrit le candidat du FPÖ sur sa page. Naturellement, je suis triste aujourd'hui. J'aurais aimé être, pour vous, le président de notre beau pays. Je vous resterai fidèle et mettrai ma contribution pour un avenir positif pour l'Autriche. Ne soyez pas amers, l'engagement dans cette campagne électorale n'est pas perdu, mais un investissement dans l'avenir", conclut Norbert Höfer.

Les votes par correspondance en arbitre

Après le décompte lundi des votes par correspondance, Alexander Van der Bellen, un ancien professeur d'université âgé de 72 ans, remporte 50,3% des suffrages, totalisant 31 026 voix d'avance sur son concurrent, qui a rassemblé 49,7% des suffrages. Les bulletins des 900 000 électeurs ayant demandé à voter par correspondance ont en effet dû être décomptés. Ils représentent plus de 14% du corps électoral et ont finalement départagé les deux candidats.

Arrivé largement en tête au premier tour, avec 35% des voix, Norbert Hofer comptait une avance de 144 006 voix dimanche à l'issue du décompte des urnes du second tour.

Seul écologiste à la tête d'un État en Europe

Alexander Van der Bellen devient le premier candidat issu du camp écologiste à être élu à la tête de l'État autrichien, et le seul en Europe actuellement.

Crédité de 21,3% seulement des voix au premier tour, loin derrière Norbert Hofer, qui en avait obtenu 35%, Alexander Van der Bellen a bénéficié d'une participation électorale en hausse et d'importants reports de voix, notamment des partis traditionnels, qui avaient subi un revers historique.

Au vu de l'enjeu derrière l'affrontement de ces deux hommes, les résultats de cette élection étaient très attendus ce lundi.

À tel point que les sites internet des principaux médias d'informations autrichiens ont été hors service avant l'annonce des résultats. Cette attente a aussi pu offrir une pause créative aux membres de la twittosphère...

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK