A Davos, la jeune écologiste suédoise qui s'invite parmi les grands de ce monde

Alors que bon nombre de participants au Forum économique mondial de Davos sont arrivés par avions ou hélicoptères privés, Greta Thunberg a préféré faire le trajet en train, depuis la Suède. Après 24 heures de voyage, la jeune activiste climatique de 16 ans est descendue de son wagon, puis a brandi la pancarte "Skolstrejk för klimatet"  ("Grève de l'école pour le climat"), devant un parterre de journalistes.

Greta vient à Davos pour sensibiliser les grands acteurs politiques et économiques à la problématique du changement climatique, même si l'espoir d'être entendu reste mince. "Je ne sais pas trop ce que j'attends de ces rencontres. Pas grand chose, je crois" a-t-elle déclaré à la presse. "Si nous ne nous concentrons pas sur la crise climatique maintenant, il n'y aura même plus d'autres enjeux dans le futur. C'est le seul sujet qui compte vraiment".  L'adolescente s’exprimera vendredi matin, dans le cadre de l’événement "Se préparer pour la disruption climatique" au Forum économique mondial de Davos.

Icône militante des jeunes générations

Greta Thunberg s'est faite connaitre du grand public grâce à son discours tenu lors de la COP24, en Pologne, dans lequel elle appelait les grands dirigeants à prendre consciences des enjeux environnementaux, pour préserver les générations futures. Atteinte du syndrome d'Asperger, la jeune femme a été l'inspiratrice des récentes manifestations de jeunes en faveur du climat.

Greta Tunberg arrive à Davos

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK