Sept semaines après son éradication, Ebola est de retour au Libéria

Des employés d'un hôpital font entrer des victimes dans une voiture, le 7 mars 2015 à Monrovia au Libéria
Des employés d'un hôpital font entrer des victimes dans une voiture, le 7 mars 2015 à Monrovia au Libéria - © Zoom Dosso

Le virus Ebola a fait sa réapparition au Libéria, sept semaines après que le pays eut été déclaré exempt de l'épidémie, ont annoncé mardi les autorités libériennes.

"Un nouveau cas d'Ebola a été enregistré dans le comté de Margibi, le malade est décédé et a été confirmé positif avant sa mort. Il a depuis été enterré", a affirmé le ministre adjoint de la Santé Tolbert Nyensuah.

Les autorités ont identifié et placé en quarantaine toutes les personnes qui ont été en contact avec le patient décédé, a assuré le ministre à une radio locale, sans donner de chiffre, ni de détails sur la victime.

"Nous enquêtons pour déterminer l'origine de ce nouveau cas. Nous demandons aux Libériens et à toutes les personnes vivant au Liberia de continuer de prendre des mesures préventives", a poursuivi le ministre.

Voisins du Liberia, la Sierra Leone et la Guinée continuent de faire face à l'épidémie qui a déjà fait plus de 11 000 morts dans les trois pays.

Le comté de Margibi où le cas d'Ebola a été enregistré est situé à l'est de Monrovia, assez loin des frontières de Guinée et de Sierra Leone.