Zone euro: Vaclav Klaus refuse d'entériner le mécanisme MES

Zone euro: Vaclav Klaus refuse d'entériner le mécanisme MES
Zone euro: Vaclav Klaus refuse d'entériner le mécanisme MES - © AFP

Le président tchèque Vaclav Klaus, connu pour son euroscepticisme, a déclaré vendredi à Prague qu'il n'allait pas apporter sa signature au mécanisme européen de stabilité (MES), structure commune permanente pour financier les pays en difficulté de la zone euro.

"Il s'agit d'une chose monstrueuse, insensée et absurde à laquelle je ne donnerai certainement pas ma signature", a déclaré M. Klaus, cité par l'agence CTK, au cours d'un débat organisé par une revue économique tchèque.

Le Parlement tchèque avait donné son feu vert au MES le 6 juin.

La décision de M. Klaus est symbolique et ne peut bloquer le fonctionnement du mécanisme européen, déjà sur les rails.

Aucun impact sur le MES

Cette décision "n'aura aucun impact sur le mécanisme MES", a confirmé vendredi le porte-parole du ministère tchèque des Affaires étrangères, Vit Kolar.

La République tchèque a rejoint l'Union européenne en 2004 et devait adopter ensuite la monnaie commune, mais le gouvernement actuel de centre droit de Petr Necas a déjà averti que cela ne se produirait pas avant la fin de son mandat en 2014.

Le second mandat quinquennal de M. Klaus à la magistrature suprême de la République tchèque expire en mars 2013.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK