Zimbabwe: l'Afrique australe poursuit sa médiation

Des médiateurs de l'Afrique australe devaient rencontrer vendredi le président zimbabwéen Robert Mugabe et son Premier ministre Morgan Tsvangirai pour tenter de sortir leur gouvernement d'union de la crise dans laquelle il est plongé depuis deux semaines.

La délégation de la Communauté de développement d'Afrique australe (SADC), menée par le ministre des Affaires étrangères du Mozambique Oldemiro Baloi, rencontrera les deux leaders dans l'après-midi, a précisé la porte-parole de la SADC, Leefa Martin.

Les médiateurs du bloc régional ont rencontré jeudi les négociateurs de l'ancienne opposition, le Mouvement pour le changement démocratique (MDC), du parti présidentiel, l'Union nationale africaine du Zimbabwe-Front patriotique (Zanu-PF), et d'une faction dissidente du MDC.

Ils tentent de relancer le dialogue entre la Zanu-PF et le MDC, qui partagent le pouvoir depuis février en vertu d'un accord destiné à sortir de la crise née de la défaite du régime Mugabe aux élections de mars 2008.

Leur gouvernement d'union est bloqué depuis le 16 octobre, quand le MDC a suspendu tout contact avec le camp présidentiel après la remise en détention de son trésorier, Roy Bennett, vice-ministre désigné de l'Agriculture.

"Ce que l'on veut, c'est que la Zanu-PF honore ses engagements", a déclaré le porte-parole du MDC, Nelson Chamisa. "Nous espérons que la SADC évaluera de manière objective la situation."

Outre plusieurs désaccords sur la nomination de hauts-responsables ou l'utilisation des fonds allouées par la communauté internationale, le MDC accuse la Zanu-PF de poursuivre la répression contre ses militants.

Le parti de Robert Mugabe, au pouvoir depuis 1980, rétorque que le MDC n'a pour sa part pas milité pour l'abolition des sanctions occidentales contre le président et ses proches (interdiction d'entrée sur le territoire et gel des avoirs).

"Le fait que le MDC n'ait pas demandé leur levée est la principale question en suspens qui affaiblit le gouvernement d'union, le redressement économique et menace la stabilité politique", a ainsi déclaré le ministre Zanu-PF de la Justice, Patrick Chinamasa, cité vendredi par le quotidien d'Etat The Herald.

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK