#ZemmourDéporteMoi ou comment le web répond à Eric Zemmour

Eric Zemmour
Eric Zemmour - © JACQUES DEMARTHON - BELGAIMAGE

Le polémiste français Eric Zemmour fait encore parler de lui. Dans une interview donnée fin novembre à un quotidien italien, il estime, entre autres, qu'avec les musulmans en France, le pays se dirige vers le chaos. Ses déclarations ont provoqué réactions et moqueries sur les réseaux sociaux.

Tout commence par une interview donnée par le polémiste français Eric Zemmour au journal italien Corriere della serra, fin novembre. Une interview, passée inaperçue en France, dans laquelle il parle de son livre "Le suicide français". Un essai, critique de la France actuelle, de la politique d'immigration, du mariage gay, etc, qui a déclenché la polémique en France.

Quelques jours plus tard, le 15 décembre, Jean-Luc Mélenchon, du Parti de gauche, exhume l'interview sur son blog. A la question du journaliste: "Que suggérez-vous de faire ? Déporter 5 millions de musulmans français ?", Eric Zemmour répond: "Je sais, c'est irréaliste mais l'Histoire est surprenante. Qui aurait dit en 1940 que un million de pieds-noirs, vingt ans plus tard, seraient partis d'Algérie pour revenir en France ? Ou bien qu'après la guerre, 5 ou 6 millions d'Allemands auraient abandonné l'Europe centrale et orientale où ils vivaient depuis des siècles ?"

Et la polémique est partie: Eric Zemmour parlerait bien de "déporter" les musulmans de France. Et de continuer: "Je pense que nous nous dirigeons vers le chaos. Cette situation d’un peuple dans le peuple, des musulmans dans le peuple français, nous conduira au chaos et à la guerre civile. (...) (Etre français), cela signifie donner à ses enfants des prénoms français, être monogame, s’habiller à la française, manger à la française, du fromage par exemple"

Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur, publie un communiqué, le 16 décembre, apportant son soutien aux "musulmans de France".

 

 

 

#ZemmourDéporteMoi

Sur les réseaux sociaux, les Français se déchaînent. Sur Twitter, avec le hashtag #ZemmourDeporteMoi, les internautes se moquent:

 

"Le mot 'déportation' n'a pas été utilisé"

Le journaliste italien, correspondant à Paris, a cependant tenu à préciser que le mot "déportation" n'avait pas vraiment été utilisé tel quel dans l'interview. 

Il n'en reste pas moins, pour lui, que la réponse d'Eric Zemmour reste interpellante: 

Eric Zemmour, chroniqueur, n'en est pas à sa première polémique. FranceTVinfo dressait ainsi en mai dernier le top cinq de ses sorties les plus polémiques. Parmi celles-ci, l'une lui a valu sa première condamnation judiciaire: "Pourquoi on est contrôlé 17 fois ? Pourquoi ? Parce que la plupart des trafiquants sont noirs et arabes, c'est comme ça, c'est un fait"

RTBF

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK