Yémen: 4 morts dans un attentat contre le siège du gouverneur d'Aden

Une fumée noire dans le ciel d'Aden, ancienne ville sous protectorat britannique jusqu'en 1963.
Une fumée noire dans le ciel d'Aden, ancienne ville sous protectorat britannique jusqu'en 1963. - © MOHAMMED HUWAIS - AFP

Quatre personnes ont été tuées et dix autres blessées jeudi dans un attentat à l'explosif contre le siège provisoire du gouverneur d'Aden, la grande ville du sud du Yémen reprise aux rebelles chiites houthis, ont indiqué des sources de sécurité.

Le gouverneur Nayef al-Bakri est sain et sauf, ont ajouté ces sources, précisant que l'attentat avait visé la faculté de sciences administratives où se trouvent les bureaux provisoires du gouverneur.

Des combats intenses depuis fin juillet

Les forces loyales au président Abd Rabbo Mansour Hadi ont lancé fin juillet une vaste offensive dans le sud contre les Houthis, des rebelles chiites zaïdites originaires du nord du Yémen. Ceux-ci sont soutenus par l'Iran et ont pris le contrôle de larges portions du pays depuis l'année dernière, avec l'appui de troupes restées fidèles à l'ancien président Ali Abdullah Saleh, forcé à l'exil en février 2012 après avoir dirigé le pays depuis sa réunification en 1990.

Les forces loyalistes bénéficient du soutien d'une coalition militaire conduite par l'Arabie saoudite qui, au delà des frappes aériennes menées contre les positions des rebelles chiites, envoie armes et troupes sur le terrain.

Aden, deuxième ville du pays, avait été reprise le 17 juillet.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK