Yémen: 12 pirates somaliens jugés à Sanaa

Le procès de 12 pirates somaliens jugés pour la capture d'un pétrolier yéménite ayant fait deux morts parmi les membres d'équipage s'est ouvert mardi à Sanaa devant un tribunal spécialisé dans les affaires de terrorisme.

Les 12 Somaliens, présents à la barre, sont poursuivis pour "piraterie et banditisme", selon l'acte d'accusation lu par un représentant du procureur général qui a requis la peine maximale. Les pirates risquent la peine capitale, selon une source judiciaire.

Ils sont accusés d'avoir capturé le 26 avril le pétrolier Qana dans le Golfe d'Aden. Les forces yéménites ont repris le contrôle du bateau dès le lendemain au terme d'accrochages qui se sont soldés par la mort de deux des membres d'équipage.

Le navire avait été attaqué alors qu'il faisait route, à vide, d'Aden (sud) vers le port d'Al-Mukalla (sud-est), escorté par des unités de la petite marine yéménite. Le président du tribunal a réclamé la présence d'interprètes lors de la prochaine audience, fixée au 6 octobre.

Vingt-deux autres Somaliens sont jugés en deux groupes par un tribunal d'Aden sous l'accusation de piraterie maritime dans le Golfe d'Aden.

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK