Washington appelle le nouveau président cubain à mettre fin à la "répression"

Washington appelle le nouveau président cubain à mettre fin à la "répression"
Washington appelle le nouveau président cubain à mettre fin à la "répression" - © Alex Wroblewski - AFP

Les États-Unis ont appelé ce jeudi le nouveau président cubain Miguel Diaz-Canel à mettre fin à la "répression" dans l'île, tout en dénonçant une transition "antidémocratique" à la tête du pays.

"Nous sommes déçus par le fait que le gouvernement cubain a choisi de réduire au silence les voix indépendantes et de maintenir son monopole répressif du pouvoir, plutôt que de permettre à son peuple d'avoir un choix véritable à travers des élections libres, justes et disputées," a indiqué Heather Nauert, porte-parole du département d'État.

"Le nouveau président cubain devrait prendre des mesures concrètes pour améliorer la vie du peuple cubain, respecter les droits de l'homme, mettre fin à la répression et permettre de plus grandes libertés politique et économique", a-t-elle poursuivi.

"Les citoyens cubains n'ont pas eu le pouvoir réel d'influencer le résultat de ce processus de transition non démocratique", a affirmé la porte-parole de la diplomatie américaine. "Nous exhortons le nouveau président à écouter et répondre aux demandes des citoyens cubains pour un Cuba plus prospère, libre et démocratique", a conclu Heather Nauert.

Nouveau président cubain au JT du 19/04

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK