Visite surprise de Michelle Obama en Haïti

RTBF
RTBF - © RTBF

Trois mois après le séisme, la Première dame des Etats-Unis Michelle Obama a effectué mardi une visite surprise en Haïti au cours de laquelle elle a survolé la capitale dévastée et rencontré le président haïtien René Préval qu'elle a assuré du soutien de Washington.

Venue en compagnie de Jill Biden, l'épouse du vice-président américain Joe Biden, Michelle Obama a atterri aux alentours de 10H40 locales (17H40 belges) à l'aéroport de Port-au-Prince.

Mesdames Obama et Biden sont ensuite montées dans un hélicoptère de l'armée américaine pour un survol de la capitale en partie détruite par le séisme du 12 janvier qui a fait au moins 220.000 morts et près de 1,3 million de sans-abri.

"C'est frappant. La désolation est vraiment frappante", a déclaré Michelle Obama à sa descente d'hélicoptère dans le jardin du Palais national, où elle a été accueillie par le président René Préval et la Première dame haïtienne Elisabeth Préva.

Après avoir embrassé Elisabeth Préval, Michelle Obama s'est dirigée à l'intérieur du Palais, en grande partie effondré, accompagnée de Jill Biden et du couple présidentiel haïtien. Ils ont eu un entretien d'une trentaine de minutes.

Engagement américain

Cette visite surprise vise à souligner "l'engagement américain à aider Haïti à se rétablir et à se reconstruire, en particulier alors que la saison des pluies et des ouragans débute", a indiqué la Maison Blanche.

Plus de 1200 camps ont fleuri dans le pays le plus pauvre du continent américain après le tremblement de terre de magnitude 7 et trois mois après la catastrophe, beaucoup semblent se pérenniser. La situation s'est corsée ce week-end avec l'évacuation de force, débutée ou annoncée, de dizaines de sites installés sur des terrains privés.

Ces évacuations ont surpris et inquiété l'ONU, déjà engagée dans une course contre la montre pour reloger environ 9000 sans-abri jugés à hauts-risques, car vivant dans des endroits susceptibles d'être balayés par des coulées de boue ou de s'effondrer avec les pluies tropicales qui ont commencé.

"Personne ne s'attendait à ce que les gens aient à quitter certains sites avant la saison des pluies", a dit lundi la porte-parole du Bureau de coordination des affaires de l'ONU (OCHA), France Hurtubise.

Centre d'accueil pour enfants

Après leur entretien avec René Préval, Mesdames Obama et Biden sont montées dans une voiture pour se rendre dans un centre d'accueil pour enfants, créé dans la capitale par la Première dame haïtienne qui les accompagnait.

Des dizaines d'enfants ont salué en chantant l'arrivée de la Première dame américaine, qui a dansé avec eux, le sourire aux lèvres. Michelle Obama a ensuite dessiné un poisson à la demande des petits Haïtiens qui viennent dans ce centre pour exorciser le traumatisme du séisme notamment à travers des activités artistiques.

Avant de s'envoler mardi soir pour le Mexique, où elle doit se rendre en visite officielle de trois jours, l'épouse du 44ème président américain doit également rencontrer des membres de l'administration américaine pour les "remercier" de "leurs efforts extraordinaires en Haïti au cours des trois derniers mois".

En plus de déployer jusqu'à 20.000 soldats dans les jours qui ont suivi la catastrophe, Washington a engagé des millions de dollars dans le pays et a dépêché des dizaines de coopérants de l'agence américaine de développement (USAID). Près d'un millier d'ONG américaines sont présentes en Haïti, selon USAID.


AFP

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK