Violences à Gaza: le Conseil de sécurité de l'ONU se réunit mardi

Nations Unies.
Nations Unies. - © DON EMMERT - AFP

Le Conseil de sécurité de l'ONU doit se réunir, mardi, au lendemain de violences meurtrières à la frontière de la bande de Gaza, où les soldats israéliens ont tué 55 Palestiniens, lors de heurts et de manifestations contre l'inauguration de l'ambassade américaine à Jérusalem.

Organisée à l'initiative du Koweït, la réunion est programmée à 14H00 GMT (16H00 HB), selon des sources diplomatiques. La journée de lundi a été la plus meurtrière du conflit israélo-palestinien depuis la guerre de l'été 2014 dans la bande de Gaza.

La direction palestinienne a crié au "massacre" alors que le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu a justifié l'usage de la force par le droit d'Israël à défendre ses frontières contre les agissements "terroristes" du mouvement islamiste Hamas, qui gouverne Gaza et auquel Israël a livré trois guerres depuis 2008.

Pour Donald Trump c'était "un grand jour pour Israël"

Les adversaires d'Israël et des organisations de défense des droits de l'Homme ont de nouveau condamné l'Etat hébreu pour usage disproportionné de la force.

Tandis qu'à Jérusalem, officiels américains et israéliens ont célébré un moment "historique" dans l'enceinte de la nouvelle ambassade, dans la bande de Gaza, dont la périphérie avait été déclarée zone militaire close, des dizaines de milliers de Palestiniens ont protesté toute la journée.

Israël avait prévenu qu'il emploierait "tous les moyens" pour empêcher toute incursion en Israël de Palestiniens susceptibles de s'en prendre aux populations civiles riveraines.

Donald Trump a de son côté salué le transfert à Jérusalem de l'ambassade des Etats-Unis comme "un grand jour pour Israël". La reconnaissance de Jérusalem comme capitale d'Israël par Donald Trump, concrétisée par le transfert de l'ambassade de Tel-Aviv à Jérusalem, constitue une rupture avec des décennies de diplomatie américaine et de consensus international.

Réactions internationales (sujet de notre JT 13h de ce mardi)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK