Vers un apartheid en Israël? Des autobus interdits aux Palestiniens

Dans le cadre d'un projet pilote prévu pour durer trois mois, "les Palestiniens qui travaillent en Israël devront à partir de mercredi revenir chez eux par le même point de passage sans prendre les autobus utilisés par les résidents de Judée-Samarie", la Cisjordanie occupée, a indiqué à l'AFP cette responsable, qui a requis l'anonymat.

Les milliers de Palestiniens employés en Israël doivent désormais passer par quatre postes de contrôle pour se rendre sur leur lieu de travail et revenir chez eux par ces mêmes points de passage. A leur retour en Cisjordanie, les Palestiniens doivent prendre des autobus palestiniens et non plus israéliens pour les ramener chez eux, a-t-on ajouté de même source.

Selon la radio publique, le ministre de la Défense Moshé Yaalon à l'origine de cette décision "tirera les leçons de cette expérience à l'issue de la période d'essais de trois mois". La radio a précisé que le ministre estime que ces dispositions vont permettre de "mieux contrôler les Palestiniens et qui sortent d'Israël et de réduire les dangers de sécurité".

AFP

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK