Venezuela : Nicolas Maduro a écrit au pape pour demander son aide

Nicolas Maduro a appelé l'Europe à "ne pas se laisser entraîner par les folies de Donald Trump"
Nicolas Maduro a appelé l'Europe à "ne pas se laisser entraîner par les folies de Donald Trump" - © YURI CORTEZ - AFP

Le chef de l’Etat vénézuélien contesté Nicolas Maduro a annoncé avoir écrit au pape François pour demander son aide et sa médiation, dans un entretien lundi avec la chaîne de télévision italienne SkyTG24.

« J’ai envoyé une lettre au pape François », a déclaré le président contesté du Venezuela dans cet entretien enregistré à Caracas. « Je lui dis que je suis au service de la cause du Christ […] et, dans cet esprit, je lui demande son aide dans un processus de facilitation et de renforcement du dialogue. » « Je demande au pape de faire ses plus grands efforts, d’y mettre sa volonté, pour nous aider sur la voie du dialogue. J’espère recevoir une réponse positive », a expliqué Nicolas Maduro.


►►► À lire aussi : Vous ne comprenez rien à la situation au Venezuela? Voici quelques explications


L’Union européenne et l’Uruguay ont annoncé dimanche la première réunion du groupe de contact pour favoriser l’organisation de nouvelles élections au Venezuela pour le 7 février à Montevideo. L’UE et huit de ses États membres (Allemagne, Espagne, France, Italie, Portugal, Pays-Bas, Royaume-Uni et Suède) en font partie, ainsi que la Bolivie, le Costa Rica, l’Équateur et l’Uruguay pour les pays d’Amérique latine.

Le pape François participe actuellement à une rencontre interreligieuse internationale aux Emirats arabes unis et ne doit rentrer à Rome que mardi soir.

Alors qu’une dizaine de pays européens ont reconnu lundi matin l’opposant Juan Guaido comme président par intérim du Venezuela, Nicolas Maduro a appelé l’Europe à « ne pas se laisser entraîner par les folies de Donald Trump », le président américain qui a reconnu son opposant et laisse la porte ouverte à une intervention militaire.

Journal télévisé 03/02/2019

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK