Venezuela: Maduro prolonge l'état d'urgence, le Conseil de sécurité s'en mêle

Le président Nicolas Maduro, le 16 mai à Caracas
Le président Nicolas Maduro, le 16 mai à Caracas - © HO - AFP

Le président vénézuélien Nicolas Maduro a une nouvelle fois prolongé l'état d'urgence économique en vigueur depuis janvier 2016, selon le décret publié mardi, alors que la vague de protestations qui dure depuis six semaines a fait 42 morts. Le Conseil de sécurité de l'ONU va s'emparer du dossier et en discuter mercredi.

L'état d'urgence, renouvelée pour la septième fois, pour une durée de 60 jours, permet au chef d'Etat socialiste de restreindre les "garanties" constitutionnelles et de prendre des mesures spéciales d'"ordre social, économique, politique et juridique".

M. Maduro peut ainsi "concevoir et mettre en oeuvre des plans spéciaux de sécurité nationale pour faire face aux actions déstabilisatrices qui portent atteinte à la paix de la Nation, à la sécurité personnelle et à la protection des installations et biens publics et privés", selon le texte.

155 civils ont été emprisonnés sur ordre de tribunaux militaires

Nicolas Maduro est confronté depuis le 1er avril à une vague de manifestations hostiles quasi quotidiennes, qui a fait 42 morts, dans un pays en proie à une profonde crise économique.

Au moins 155 civils ont été emprisonnés sur ordre de tribunaux militaires, a dénoncé l'ONG Foro Penal.

Les Etats-Unis ont demandé la tenue d'une réuniondi Conseil de sécurité, qui aura lieu mercredi matin à huis clos, après d'autres sessions sur la Somalie et l'Erythrée.

Caracas, le 13 mai (images agence Reuters):

Rassemblement anti Maduro à Caracas, le 17 mai:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir