Venezuela: Maduro demande que le chef du parlement soit poursuivi pour coup d'Etat

Venezuela: Maduro demande que le chef du parlement soit poursuivi pour coup d'Etat
Venezuela: Maduro demande que le chef du parlement soit poursuivi pour coup d'Etat - © Belga

Le président vénézuélien Nicolas Maduro a estimé mardi soir que Julio Borges, le chef du parlement, dominé depuis 2015 par l'opposition, devrait être poursuivi pour "appel au coup d'Etat".

"Ce que Borges a fait aujourd'hui constitue une violation de la constitution et, pour ce fait, il doit être poursuivi", a estimé le chef de l'Etat vénézuélien: "Il a ouvertement appelé les membres des forces armées à un coup d'Etat, il leur a demandé de ne pas obéir à leur mandat, à leurs chefs".

Dans les faits, le chef du parlement, Julio Borges, a appelé mardi les forces armées à être "loyales" à la constitution en laissant les opposants défiler pacifiquement mercredi.

"La mère de toutes les manifestations"

Opposants et partisans du président Maduro vont en effet se retrouver dans les rues de Caracas mercredi et certains craignent des violences alors que la crise politique s'aggrave. Pour les antichavistes (du nom de Hugo Chavez, président de 1999 à son décès en 2013), qui ont promis "la mère de toutes les manifestations", il s'agira de la sixième mobilisation depuis début avril, en faveur d'élections anticipées et en défense du Parlement, la seule institution qu'ils contrôlent.

En moins de trois semaines, cette vague de manifestations a fait cinq morts et des dizaines de blessés, l'opposition dénonçant la répression des forces de l'ordre qui ont arrêté plus de 200 personnes.

Le gouvernement a lui aussi appelé ses partisans à manifester mercredi, pour "la marche des marches", laissant craindre de nouvelles échauffourées.

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir