Venezuela: l'opposant Ledezma remis en résidence surveillée

Manifestation en faveur d'Antonio Ledezma
2 images
Manifestation en faveur d'Antonio Ledezma - © JUAN BARRETO - AFP

Le maire de Caracas, l'opposant au régime vénézuélien Antonio Ledezma, a été à nouveau placé vendredi matin en résidence surveillée, après avoir été emprisonné pendant trois jours, a annoncé sur Twitter son épouse, Mitzy Capriles.

"Il y a quelques minutes, Antonio été ramené à la maison de manière inopinée par le Service de renseignement", a-t-elle écrit.

Antonio Ledezma et un autre dirigeant de l'opposition qui se trouvait également en résidence surveillée, Leopoldo Lopez, avaient été incarcérés mardi à l'aube dans une prison militaire de la banlieue de Caracas sur ordre de la Cour suprême, qui les accusait d'avoir fomenté un plan pour s'évader.

Plus de 600 prisonniers politiques encore derrière les barreaux

Tous deux avaient appelé à ne pas participer à l'élection le 30 juillet de l'Assemblée constituante voulue par le président Nicolas Maduro.

"En entrant dans l'appartement, Antonio a dit qu'il revenait avec l'angoisse de savoir Leopoldo et plus de 600 prisonniers politiques encore derrière les barreaux", a ajouté l'épouse d'Antonio Ledezma.

Antonio Ledezma, 62 ans, avait déjà été placé en détention en février 2015, puis en résidence surveillée quelques mois plus tard, sous l'accusation d'avoir participé à "des projets conspirationnistes" contre le chef de l'Etat Nicolas Maduro.

Venezuela: arrestation du maire de Caracas et leader de l'opposition, Antonio Ledezma, le 1er août

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK