Veillée aux chandelles annuelle à Hong Kong en souvenir de Tiananmen

Les participants à la veillée en souvenir de Tiananmen arrivent à Victoria Park, à Hong Hong, le 4 juin 2018
Les participants à la veillée en souvenir de Tiananmen arrivent à Victoria Park, à Hong Hong, le 4 juin 2018 - © Anthony WALLACE

Des milliers de personnes se sont rassemblées lundi à Hong Kong pour la veillée aux chandelles annuelle en souvenir de la répression du "Printemps de Pékin" il y a 29 ans, une manifestation qui ne fait plus recette auprès des jeunes activistes prodémocratie du territoire.

Cette manifestation a lieu chaque année depuis 1990 à Victoria Park, dans le centre de Hong Kong, à la mémoire de la répression le 4 juin 1989 par les soldats et blindés chinois du mouvement des étudiants qui occupaient depuis un mois et demi la place Tiananmen, au coeur de Pékin, pour réclamer une ouverture démocratique du régime communiste.

Boycotte de nouvelles générations

Organisée traditionnellement par un mouvement de soutien à la démocratie en Chine, cette veillée ne fait plus recette auprès des nouvelles générations de militants prodémocratie de Hong Kong. Certains la boycottent depuis trois ans.

La veillée de Victoria Park rassemble encore toutefois une foule conséquente. "Si on n'en parle pas, et si les jeunes générations ne savent pas, le souvenir du 4 juin s'estompera d'ici peu", a expliqué Karen Hung, une enseignante de 38 ans.

"Si je dois être la dernière personne à venir, je viendrai", a affirmé pour sa part Sammy Au, 71 ans, selon qui la veillée n'est pas tant une manifestation prodémocratie qu'un hommage aux nombreux étudiants tués place Tiananmen en 1989.

Le calme semble régner sur la place Tian'anmen, filmée depuis une voiture, ce 4 juin 2018:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK