Vandalisme contre une mosquée: cinq colons israéliens assignés à résidence

Le tribunal de Petah Tikva, près de Tel-Aviv, a ordonné dimanche de lever la garde à vue de deux des cinq colons, âgés d'une vingtaine d'années, et de les assigner à résidence pendant 60 jours, selon le journal de langue anglaise.

Jeudi, trois autres suspects, tous des mineurs, également placés en garde à vue pour actes de vandalisme, avaient été assignés à domicile, a précisé une source judiciaire.

Tous les suspects sont des élèves de la yeshiva (institut d'études talmudiques) de la colonie de Yitzhar, voisine de Yassuf, une implantation considérée comme un bastion d'extrémistes juifs.

Des colons extrémistes pratiquent une politique de représailles systématiques --dite du "prix à payer"-- qui consiste à s'en prendre à des cibles palestiniennes chaque fois que les autorités israéliennes prennent des mesures qu'ils considèrent comme allant à l'encontre de la colonisation.

 


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK