Vancouver : du sang contaminé déversé dans les égouts depuis 2 ans

Depuis deux ans, du sang contaminé est déversé dans les égouts.
Depuis deux ans, du sang contaminé est déversé dans les égouts. - © D.R

En 2017, le photographe Tavish Campbell avait qu’un égout rejetait du sang contaminé, à Brown’s Bay, le long des côtes de Vancouver. Deux ans plus tard, rien n’a changé, s’insurge-t-il sur son compte instagram.

Une entreprise d’élevage de saumon en cause

Une entreprise qui transforme du saumon d’élevage, située à côté, est pointée du doigt. Le Huffington post explique que, "l’analyse d’un échantillon a montré que ces fluides déversés sur un passage très emprunté par les saumons sauvages lors de leur migration, contenaient du sang, des écailles, des vers intestinaux mais aussi des traces d’un virus appelé orthoréovirus pisciaire".

Selon le photographe, " ce virus, venu de l’océan Atlantique infecte 80% des poissons d’élevage en Colombie Britannique". Il estime les autorités canadiennes de la pêche sont dans un conflit d’intérêts qui les empêchent d’agir dans la mesure où ils doivent " à la fois réglementer et de promouvoir l’industrie de la pisciculture".

L’entreprise mise en cause, expliquent nos confrères du Huffington Post, assure que " la partie désinfectante qui en est à ses dernières étapes a pour objectif de désinfecter les évacuations. Même si nous ne faisons pas de test pour le virus nous avons confiance en la capacité de ce processus de désinfection à tuer bactérie et virus" et le gouvernement de la Colombie-Britannique devrait envoyer un inspecteur pour vérifier les installations.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK