Vague de froid à Chicago: un généreux bienfaiteur offre l'hôtel aux SDF

vague de froid à Chicago: il offre l'hôtel aux SDF
4 images
vague de froid à Chicago: il offre l'hôtel aux SDF - © Tous droits réservés

Son histoire est en train d’émouvoir toute l’Amérique. Alors qu’une vague de froid polaire s’abat sur le nord-est du pays, un anonyme a décidé d’offrir l’hôtel pour quelques jours à des personnes sans-abri. On ignore tout de lui/elle mais son geste a été rapporté par le Chicago Tribune et Associated Press.

Transférés après l’explosion d’un réchaud dans le camp

Mercredi soir, alors que le thermomètre affiche -20°, des sans-abri tentent d’affronter les rigueurs de l’hiver avec des réchauds à gaz. Ils sont réunis dans un camp de fortune. Mais un réchaud explose, les pompiers doivent intervenir. Ils mettent alors les démunis devant leurs responsabilités, les risques d’explosion en série sont trop élevés. Les petits appareils, une centaine au total, sont réquisitionnés.

Sans gaz, impossible de résister. Jacqueline Rachev, porte-parole de l’Armée du Salut, gère alors le transfert d’urgence de toutes les personnes du camp vers un centre d’accueil. C’est alors qu’elle reçoit un coup de fil de la mairie. Son interlocuteur lui annonce qu’un bon samaritain est prêt à payer pour envoyer les SDF dans un hôtel. « C’est merveilleux qu’il y ait quelqu’un qui a décidé d’être si gentil au point d’offrir un endroit chaud et sûr où pourront aller ces gens. Nous sommes ravis qu’ils soient au chaud pour au moins quelques jours », se réjouit-elle.

12 morts déjà

Des millions d’Américains subissent les températures polaires dans le nord des États-Unis, forçant les autorités à fermer les écoles, à suspendre avions ou trains et à ouvrir des centres d’accueil d’urgence pour les plus vulnérables. Cette brutale vague de froid, provoquée par un vent polaire venu de l’Arctique, a causé la mort d’au moins douze personnes, selon les médias américains. Les températures ressenties ont chuté encore plus bas que moins 45°C dans le Midwest septentrional. La plupart des administrations locales, des entreprises et des écoles sont fermées. La poste américaine a prolongé la suspension de sa distribution de courrier dans plusieurs Etats. Face à cette « masse d’air arctique sans précédent », affectant quelque 60 millions de personnes, les populations touchées sont encouragées à rester à l’abri chez elles.

Climat : records de températures extrêmes (JT du 01/02/2019)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK