Vaccin anti-coronavirus : un fabricant indien demande la fin de l'embargo sur ses matières premières

Vaccin anti-coronavirus : un fabricant indien demande la fin de l’embargo sur ses matières premières
Vaccin anti-coronavirus : un fabricant indien demande la fin de l’embargo sur ses matières premières - © INDRANIL MUKHERJEE - AFP

Le patron du plus grand fabricant mondial de vaccins, basé en Inde, s’est adressé directement vendredi au président américain Joe Biden sur Twitter pour lui demander de mettre fin à un embargo sur les exportations de composants.

La méthode peu courante adoptée par Adar Poonawalla, patron du Serum Institute (SII), l’un des principaux fournisseurs des pays en voie de développement, souligne la gravité des difficultés que rencontrent ces pays pour s’approvisionner en vaccins anti-Covid.

"Respecté Président, si nous voulons sincèrement nous unir dans le combat contre ce virus, au nom de l’industrie de la vaccination à l’extérieur des Etats-Unis, je vous demande humblement de supprimer l’embargo sur l’exportation de produits de base, afin que la production de vaccins puisse augmenter", a-t-il tweeté.

Il n’y a pas eu de réponse immédiate sur Twitter de Joe Biden.

Premier fabricant mondial de vaccin, SII a eu du mal à faire face à la demande pour le sérum d’AstraZeneca, qu’il fabrique, après que l’Inde a donné un coup de frein dans les autorisations d’exportations pour faire face à une seconde vague de contaminations impitoyable.

M. Poonawalla a signalé la semaine dernière que la production était "sous tension" et a demandé au gouvernement indien de lui apporter une assistance financière.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK