Vaccin anti-coronavirus : la Commission européenne veut forcer AstraZeneca à livrer 90 millions de doses

La procédure judiciaire sur le fond, intentée par la Commission européenne contre la firme AstraZeneca, débute cette semaine, a confirmé mardi un des porte-paroles de l'exécutif européen. Cette procédure s'ajoute à la procédure en référé qui a débuté fin avril au civil, devant le tribunal de première instance francophone de Bruxelles.

La Commission souhaite forcer via la justice, sous peine d'astreintes, la livraison de 90 millions de doses du vaccin AstraZeneca contre la Covid-19 au fil du 2e trimestre de cette année (donc avant fin juin), a précisé le porte-parole. La société a quant à elle prévu d'en livrer 70 millions, après en avoir fourni quelque 30 millions à l'UE au premier trimestre.

Interrogé mardi sur ce dossier lors du briefing quotidien de la Commission, le porte-parole en charge des questions de santé, Stefan De Keersmaecker, a souligné que l'objectif n'est "pas d'obtenir des fonds" ou des compensations financières de la firme pharmaceutique, mais bien la livraison rapide de toutes les doses qui, selon la lecture UE du contrat, devaient être livrées par AstraZeneca au premier trimestre. Les astreintes ne sont donc qu'un moyen pour parvenir à cette fin.

AstraZeneca: sujet JT 10/05/2021

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK