Vaccin anti-coronavirus : au tour du Pérou de lancer sa campagne avec le vaccin chinois Sinopharm

Vaccin anti-coronavirus : au tour du Pérou de lancer sa campagne avec le vaccin chinois Sinopharm
Vaccin anti-coronavirus : au tour du Pérou de lancer sa campagne avec le vaccin chinois Sinopharm - © HANDOUT - AFP

Le Pérou a lancé mardi sa campagne de vaccination contre le Covid-19 avec le vaccin mis au point par le laboratoire chinois Sinopharm, tandis que l’Argentine a donné son feu vert à l’utilisation du vaccin Covishield, issu d’un transfert de technologie d’AstraZeneca.

La campagne de vaccination péruvienne a débuté mardi matin dans les hôpitaux de Lima, où plusieurs centaines de médecins, d’infirmières et de personnel de santé ont reçu la première dose du vaccin.

"Nous avons établi un calendrier de cinq jours" pour vacciner tout le personnel, a expliqué le directeur de l’hôpital San Bartolomé, Carlos Santillán, après avoir reçu la première dose.


►►► À lire aussi : Coronavirus au Pérou : vaccination massive prévue à partir de mars-avril 2021


Le président par intérim du Pérou, Francisco Sagasti, s’est lui aussi fait vacciner dans la soirée à l’hôpital militaire de Lima "sans peur, avec confiance et espoir", a-t-il dit.

"N’ayez pas peur du vaccin", a ajouté le président, qui a dit espérer que "tous les Péruviens seront vaccinés cette année".

Il a précisé qu’en cette première journée, 3449 médecins et agents de santé se sont fait administrer le vaccin à Lima.

Pérou: des volontaires pour tester le vaccin chinois (décembre 2020)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK