Vaccin anti-coronavirus : 400.000 doses chinoises offertes au Niger

La Chine a offert 400.000 doses de vaccin Sinopharm et des consommables afin de lutter contre la propagation du coronavirus au Niger, a indiqué dimanche le ministère nigérien de la Santé.

La cargaison de vaccins qui a été réceptionnée à l’aéroport de Niamey comprend également 300.000 tests antigéniques, des masques, des vêtements, des gants et lunettes de protection, des thermomètres infrarouges et des couvre-chaussures, selon le ministère.

Le ministère compte lancer la campagne de vaccination contre la Covid-19 "à partir du 27 mars 2021" à Niamey avec comme notamment "cibles prioritaires", les autorités politiques, le personnel de santé, les personnes âgées de plus de 60 ans et les Forces de défense et de sécurité (FDS).


►►► À lire aussi : La diplomatie du vaccin bat son plein dans le monde : Chine, Russie et Inde en tête, l’Europe "prend conscience de sa faiblesse"


Bien que le Niger soit relativement peu touché par l’épidémie de coronavirus, avec 4918 cas dont 185 décès selon un bilan officiel samedi, les autorités avaient pris dès l’apparition des premiers cas en mars 2020 des mesures drastiques pour stopper sa propagation : fermeture des frontières, état d’urgence, couvre-feu, fermeture des lieux de culte et des écoles, isolement de Niamey du reste du pays.

Certaines des mesures ont été progressivement levées mais les frontières terrestres restent toujours fermées.

Sur le même sujet:

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK