V. Poutine et D. Medvedev affichent leur unité à la pêche

Le président russe Dmitri Medvedev (D) et le Premier ministre Vladimir Poutine, lors d'une partie de pêche sur la Volga, le 16 août 2011
2 images
Le président russe Dmitri Medvedev (D) et le Premier ministre Vladimir Poutine, lors d'une partie de pêche sur la Volga, le 16 août 2011 - © Mikhail Klimentyev (AFP)

Le président et le Premier ministre russe, Dmitri Medvedev et Vladimir Poutine, ont affiché leur unité à quelques mois de l'élection présidentielle de 2012 lors d'une partie de pêche et de plongée dans la Volga.

Les images diffusées mercredi par la télévision russe sur cette sortie des deux dirigeants - candidats potentiels à la présidentielle de mars prochain - semblent vouloir écarter toute rivalité entre eux.

Le Kremlin a publié sur son site internet des photographies des deux hommes debout côte à côte sur une vedette, vêtus tous les deux en beige et portant les mêmes lunettes de soleil, une canne à pêche à la main.

Une chaîne de télévision nationale a ensuite diffusé des images des deux hommes en combinaison de plongée kaki, faisant de la plongée dans les eaux opaques de la Volga au cours d'une journée de repos mardi à Astrakhan (1280 km au sud de Moscou).

MM. Medvedev et Poutine "se sont familiarisés avec le monde immergé de la Volga et ont pris des photos en utilisant des équipements spéciaux", a précisé le Kremlin.

Ces images interviennent à quelques mois des élections législatives de décembre et présidentielle de mars 2012.

MM. Medvedev et Poutine n'ont pas annoncé leurs intentions en vue du scrutin présidentiel, et certains médias rapportent régulièrement des rumeurs de tensions entre le président et le Premier ministre, qui démentent systématiquement ces informations.

Pour de nombreux observateurs, le Premier ministre russe restera l'homme fort du pays peu importe l'identité du président, et l'incertitude en vue de la présidentielle fait partie d'un jeu politique savamment orchestré par le pouvoir.

AFP
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK