Hacké par des pirates informatiques, l'hôpital paie sa rançon en bitcoins

Plus un seul jour sans attaques informatiques dans le monde. On apprend même qu'un hôpital américain (Los Angeles) a du verser une rançon de plus de 15 000 euros à des pirates pour reprendre le contrôle de ses systèmes informatiques paralysés par une cyberattaque depuis le 5 février dernier.

Une rançon virtuelle

Pas besoin de mallette et de rendez-vous discret pour verser l'argent, celui-ci fut transférée en bitcoins (monnaie virtuelle).

Dans un communiqué, le président du Centre médical presbytérien de Hollywood, Allan Stefanek, a déclaré que le versement d'une rançon avait été "le moyen le plus rapide et efficace" d'avoir de nouveau accès aux systèmes affectés, qui ont été rétablis lundi dernier.

Depuis le 5 février dernier, médecins et personnel hospitalier ont été ainsi privés de communication électronique, revenant donc aux documents écrits, au téléphone et au fax pour s'échanger des informations sur les dossiers médicaux des patients raconte Radio Canada.

Le FBI et la police locale mènent l'enquête.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK