USA: sommet de l'Alena, le dernier pour le Mexicain Felipe Calderon

Le président américain Barack Obama (D) et son homologue mexicain Felipe Calderon, le 3 mars 2011 à Washington
Le président américain Barack Obama (D) et son homologue mexicain Felipe Calderon, le 3 mars 2011 à Washington - © Mandel Ngan (archives AFP)

Le président Barack Obama reçoit lundi son homologue mexicain Felipe Calderon et le Premier ministre canadien Stephen Harper à Washington pour un sommet des trois pays membres de l'Accord de libre échange nord-américain (Alena), le dernier pour Felipe Calderon, en fin de mandat.

Le dernier sommet de l'Alena avait été reporté en novembre dernier après la mort dans un accident du ministre de l'Intérieur mexicain, Francisco Blake Mora.

Les dirigeants américain, canadien et mexicain devraient aborder de "nombreux sujets concernant la coopération entre les Etats-Unis, le Mexique et le Canada, en se concentrant sur la croissance économique, la compétitivité, la sécurité, l'énergie et les changements climatiques", avait expliqué la Maison Blanche il y a deux semaines en annonçant la tenue du sommet.

Les trois hommes devraient également préparer le sommet des Amériques prévu mi-avril à Carthagène des Indes, en Colombie.

Le narco-trafic et les cartels de la drogue seront certainement évoqués

La Constitution interdit à Felipe Calderon de briguer un second mandat; il cèdera donc le pouvoir à l'issue de l'élection présidentielle de décembre.

Plus de 50.000 personnes ont trouvé la mort au Mexique dans des violences liées aux cartels et à la lutte contre le trafic de drogue depuis que le président mexicain a mobilisé l'armée en 2006 pour combattre ces organisations criminelles.

Sa stratégie a trouvé un écho favorable à Washington qui s'est lancée dans une coopération sans précédent avec Mexico en matière de lutte contre la criminalité des deux côtés de la frontière.

De son côté, Barack Obama, candidat à sa réelection en novembre, pourrait profiter de ce sommet pour tenter d'accroître la cote de confiance dont il jouit auprès de l'électorat hispanique.

Le sommet de lundi débutera par une réunion entre les trois dirigeants et certains membres de leurs cabinet et se poursuivra lors d'un déjeuner à huis clos.

Après une conférence de presse, la réunion devrait s'achever sans qu'aucun nouvel accord majeur ne soit signé, selon une source diplomatique à l'AFP.

L'Alena est entré en vigueur le 1er janvier 1994.

AFP

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK