Mitt Romney relève le défi républicain, soutenu par Clint Eastwood

Clint Eastwood
2 images
Clint Eastwood - © Stan HONDA (AFP)

Fin de la convention républicaine à Tampa en Floride: Mitt Romney est officiellement le candidat des républicains pour l'élection présidentielle du 6 novembre. Dans un discours attendu, il a fustigé le bilan économique du président Barack Obama et ses promesses non tenues. Il a été précédé par un invité surprise qui a enflammé la salle.

Cet invité-surprise, c’est un républicain convaincu depuis des années, un chauffeur de salle hors-norme, l’acteur et réalisateur Clint Eastwood lui-même: "Je me souviens, il y a 3 ans et demi, Monsieur Obama a été élu et il parlait d’espoir et de changement. Il disait 'yes we can', tout le monde pleurait, c’était beau. Même moi, j’ai pleuré. Et finalement, je n’ai jamais autant pleuré que maintenant, alors qu’il y a 23 millions de chômeurs dans ce pays."

Voilà la salle déjà acquise au candidat républicain, gonflée à bloc à l’arrivée de Mitt Romney, costume bleu, cravate rouge, Mitt Romney qui a accepté la nomination américaine et promis de raviver les promesses d’une Amérique déçue par 4 années de présidence Obama: "Ses promesses ont provoqué désarroi et division. Aujourd’hui, c’est le moment de faire quelque chose et, avec votre aide, nous ferons quelque chose!"

Dans son premier discours de candidat, Mitt Romney promet de nombreux emplois aux Américains : 12 millions d’emplois. Mitt Romney a deux mois pour convaincre les Américains de le préférer au démocrate Barack Obama. L’élection présidentielle se déroulera le 6 novembre prochain.

 

Africa Gordillo

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK