USA: les touristes visitent toujours le parc de Yosemite malgré un virus

Un hélicoptère fait le plein d'eau pour éteindre un incendie dans la parc national de Yosémite
Un hélicoptère fait le plein d'eau pour éteindre un incendie dans la parc national de Yosémite - © Peter DaSilva (archives EPA)

Le dangereux virus du Yosemite se contracte et se propage difficilement et ne mérite pas la fermeture du parc de Californie, malgré les deux morts enregistrées ces dernières semaines et l'alerte des autorités sanitaires, a déclaré un porte-parole lundi, jour férié aux Etats-Unis.

Au moins six personnes - parmi lesquelles deux sont mortes - ont été touchées par le syndrome pulmonaire à hantavirus (SPH), une maladie rare mais grave propagée par la souris sylvestre (Peromyscus maniculatus), un rongeur de la Sierra Nevada, où se trouve le Parc national de Yosemite.

"Le SPH s'attrape en respirant des particules provenant des selles et de l'urine du rongeur", a expliqué le porte-parole du parc Kari Cobb. "C'est une maladie extrêmement rare et la contracter est inhabituel."

"Tant que les individus restent dans une zone bien ventilée et sont vigilants face aux signes annonçant la présence de rongeurs, ils devraient être en sécurité", a-t-il ajouté. "Il n'est pas nécessaire de fermer le parc, ni de porter un masque pour visiter la région."

Kari Cobbs a indiqué que, bien que des annulations aient été enregistrées, en cette fin de semaine le parc a totalisé le même nombre de visites que l'an dernier à la même période, sans préciser les chiffres. En moyenne, le parc accueille 7500 touristes en fin de semaine, a-t-il ajouté.

Ce virus existe aussi en Europe mais il est beaucoup moins virulent

C'est le vecteur qui est particulier. Le virus est transmis par des petits mammifères, des petits  rongeurs en l'occurrence ici  une souris. Mais pas besoin d'aller en camping dans le Yosemite pour risquer d'être infecté. Il existe deux hantavirus importants  en Europe: le Pumala, qui est véhiculé par le campagnol roussâtre, un rongeur sauvage qui vit dans les Ardennes mais le virus est différent il est nettement moins agressif. Le virus n'est pas mortel  mais il s'attrape de la même manière par inhalation de poussière. Il ne faut pas être mordu. Exemple: vous descendez dans votre cave chercher une bonne bouteille de vin ou du bois vous respirez  de la poussière qui a été contaminée par des excréments du petit rongeur et vous êtes bon pour ressentir quelques syndromes grippaux. Le virus a une durée de vie d'environ 1 mois. L'autre hantavirus qui touche l'Europe est le Doprava transmis lui par le mulot à collier que l'on retrouve principalement en Europe centrale. Ces hantavirus sont suivis de près par l'Europe, d'autant qu'ils sont en augmentation.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK