USA: la course à la Maison Blanche s'intensifie, WikiLeaks revient

La course à la Maison Blanche s'intensifie, WikiLeaks revient
La course à la Maison Blanche s'intensifie, WikiLeaks revient - © Tom Pennington (AFP)

La percée de Mitt Romney dans les sondages se confirme. Les derniers chiffres donnent le candidat républicain devant Barack Obama, ce qui relance la campagne présidentielle américaine. Mais WikiLeaks annonce des révélations croustillantes à propos de la campagne.

Mitt Romney confirme sa percée. Un nouveau sondage lui donne 2 points d’avance sur Barack Obama. Le candidat républicain a relancé sa campagne, la semaine dernière, lors du débat contre le président sortant. Il rattrape ainsi une partie de son retard dans plusieurs Etat décisifs pour le scrutin.

Et ce soir, dans le Kentucky, les co-listiers, le démocrate Joe Biden et le républicain Paul Ryan, s'affrontent lors d'un unique duel télévisé.

Le débat des seconds couteaux mais un débat très important dans la campagne

Ce face-à-face va opposer deux personnalités très différentes. Il y a d’un côté, Paul Ryan, l'étoile montante du parti républicain. C’est un proche du Tea Party et de l’aile dure du parti. Il est contre l'avortement et pour une réduction drastique des dépenses publiques, ce qui risque de faire fuir de nombreux électeurs indécis.

Face à lui, Joe Biden est un homme d'expérience. Mais, le vice-président démocrate est connu pour sa spontanéité à l'oral, ce qui lui a valu le surnom de "Joe le gaffeur". Il va devoir rattraper la mauvaise prestation de Barack Obama lors du premier débat télévisé.

Ces deux personnalités ont un point commun: les deux hommes sont connus pour leurs gaffes et leurs gouailles respectives.

WikiLeaks va diffuser des milliers de documents relatifs à la présidentielle américaine

WikiLeaks, qui n’est n’en pas à son premier coup d’éclat, va publier plus de 200.000 documents. Ces fichiers font référence au président sortant, Barack Obama, et à son colistier Joe Biden, ainsi qu’au candidat républicain Mitt Romney, et à son colistier Paul Ryan. Avec ces nouvelles révélations, le site WikiLeaks dit vouloir informer l’électorat américain.

Nicolas Willems

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK