USA: exécution d'un arriéré mental reportée en Géorgie, une autre prévue au Texas

Exécution d'un arriéré mental reportée en Géorgie, une autre maintenue au Texas
Exécution d'un arriéré mental reportée en Géorgie, une autre maintenue au Texas - © FABRICE COFFRINI (archives AFP)

L'exécution prévue mercredi en Géorgie d'un condamné attardé mental a été reportée en raison d'un changement dans la procédure d'injection létale, tandis que celle d'un détenu souffrant du même handicap reste programmée au Texas, a-t-on appris mardi auprès des autorités pénitentiaires.

La mise à mort de Warren Hill, un Noir américain condamné à mort pour le meurtre d'un co-détenu, a été reportée à lundi en Géorgie, a annoncé mardi, dans un communiqué, le directeur des prisons de l'Etat.

Warren pentobarbitalHill, 52 ans dont 21 dans le couloir de la mort, doit être le premier exécuté en Géorgie par l'injection létale d'un seul produit, le pentobarbital, contre trois auparavant.

Doté d'un QI inférieur à la normale, Warren Hill a été diagnostiqué avec un retard mental par plusieurs experts de l'Etat et les tribunaux. Il s'est vu cependant refuser la clémence lundi par le Comité des grâces de Géorgie et son avocat a aussitôt introduit un recours devant la Cour suprême des Etats-Unis.

Dans l'Etat du Texas

L'exécution de Yokamon Hearn, 34 ans, reste programmée pour mercredi en dépit de preuves d'un désordre mental depuis son enfance, selon le Centre d'information sur la peine capitale (DPIC).

Ce Noir américain, dans le couloir de la mort depuis 1998 pour meurtre, a été diagnostiqué avec un handicap dénommé syndrome de l'alcoolisme foetal (Fetal Alcohol Syndrome). Sa mère buvait tellement qu'elle en est morte pendant sa grossesse, selon ce centre d'experts opposés à la peine de mort.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK