USA: des Belges vont aussi voter

Ils donnent leurs derniers meetings dans les 10 ou 12 Etats clés, ceux où se jouera la victoire. Dimanche, dans l'Ohio, le Démocrate Barack Obama a prévenu ses partisans qu'il ne fallait pas pécher par excès de confiance. Les derniers sondages lui donnent toujours une large avance, en moyenne un peu moins de 10%. Le Républicain John McCain était en Pennsylvanie. Pour lui, c'est l'inverse. Il s'agit d'afficher cette confiance que les sondages n'inspirent pas. Sur la tribune, il a déclaré, "Mes amis, j'ai connu beaucoup de campagnes. Je sais quand on est dans le coup".

Un autre état clé, c'est la Virginie qui pourrait basculer dans un camp ou dans l'autre. Marie-Christine Bonzom y a rencontré Diane Bastin. Elle va voter pour la première fois aux Etats-Unis. Elle est belge mais également américaine depuis son mariage. Pour son premier vote, elle dit s'être appliquée et avoir étudié en profondeur les deux candidats pour finalement porter son choix sur Barack Obama. Un choix par défaut, quelque part, puisque c'est surtout Sarah Palin, la co-listière républicaine, qui l'a fait fuir.

Retrouvez les témoignages de Belges aux quatre coins des Etats-Unis en visitant notre page Les élections américaines vues par des Belges de là-bas

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK