USA: Bill Clinton sera là pour Barack Obama à la convention démocrate

Bill Clinton soutient Barack Obama pendant la campagne
Bill Clinton soutient Barack Obama pendant la campagne - © AFP Photo/Jewel Samad

Bill Clinton jouera un rôle de premier plan lors de la convention de septembre qui intronisera son successeur Barack Obama comme candidat des démocrates à la présidentielle américaine, a indiqué lundi un haut responsable du parti.

Selon ce responsable s'exprimant sous couvert de l'anonymat, Bill Clinton, président de 1993 à 2001, prononcera un discours en début de soirée, à une heure de grande écoute, pour essayer de convaincre les Américains d'accorder un second mandat de quatre ans à Barack Obama le 6 novembre.

La convention présidentielle démocrate, événement qui lancera la dernière ligne droite de la campagne entre Barack Obama et son adversaire républicain Mitt Romney, se déroulera du 4 au 6 septembre à Charlotte (Caroline du Nord). Mitt Romney aura de son côté été investi fin août pendant la convention républicaine à Tampa (Floride).

Bill Clinton, resté très populaire, avait déjà prononcé il y a quatre ans un discours d'adoubement de Barack Obama pendant la convention présidentielle de Denver (Colorado).

Ce geste de l'ancien président avait pris une signification particulière puisque Barack Obama avait vaincu son épouse Hillary Clinton au terme de primaires acharnées lors desquelles l'ancien président avait eu des mots aigres-doux pour le sénateur de l'Illinois, lui reprochant son manque d'expérience.

Ces échanges ont été officiellement oubliés depuis que Barack Obama s'est installé à la Maison Blanche début 2009, après avoir nommé Hillary Clinton chef de la diplomatie.

Depuis le début de la campagne actuelle, Bill Clinton, 66 ans en août, a mis son influence, son charisme et même ses réseaux de généreux donateurs au service de son successeur. Il a récemment affirmé que la politique de Mitt Romney, s'il était élu, serait "calamiteuse pour notre pays et le monde".

De son côté, Barack Obama, dans ses interventions de campagne, mentionne systématiquement les années de prospérité que les Etats-Unis ont connues sous Bill Clinton, résultat selon lui d'une fiscalité et de choix budgétaires à rebours de ceux ensuite pratiqués - et aujourd'hui toujours défendus - par les républicains.

Belga

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK