USA: au tour du New Hampshire de choisir son challenger républicain

Caucus dans le New Hampshire
Caucus dans le New Hampshire - © CJ GUNTHER (archives EPA)

Deuxième étape dans l'investiture républicaine aux Etats-Unis, une semaine après le caucus de l'Iowa, c'est au tour du New Hampshire d'organiser des élections primaires stricto sensu. Mitt Romney est donné favori.

Quelque 250.000 électeurs de ce petit Etat du Nord-Est des Etats-Unis doivent à leur tour choisir entre six principaux candidats républicains. L'objectif est de désigner celui qui va affronter le président démocrate Barack Obama en novembre prochain. Sauf surprise, c'est Mitt Romney qui devrait remporter une deuxième victoire vers l'investiture républicaine pour la présidentielle américaine. Le millionnaire mormon, ancien gouverneur du Massachusetts, est en tête des sondages pour les primaires ce mardi soir dans le New Hampshire.

La campagne a été rude

Mitt Romney a été la cible de toutes les critiques. Ses concurrents républicains lui reprochent d'être un conservateur timide et tiède. Il est critiqué pour ses prises de position trop modérées sur l'avortement et le mariage homosexuel. Il est aussi pointé du doigt pour son programme de soins de santé lancé au moment où il était gouverneur, un programme jugé trop généreux. Les dernières critiques se concentrent sur son passé de repreneur d'entreprises.

Afin de séduire l'aile conservatrice du parti républicain, Mitt Romney a adopté un discours plus musclé, faisant de nombreuses volte-face. Alors qu'il est donné favori, plusieurs analystes lui reprochent d'être un candidat par défaut.

La deuxième place promet d'être très disputée, entre le libertarien texan Ron Paul, et l'ancien gouverneur de l'Utah Jon Huntsman, un modéré qui joue son va-tout dans le New Hampshire.

Les prochaines primaires sont prévues le 21 janvier prochain, en Caroline du Sud. Mitt Romney y est également en tête dans les sondages.

Nicolas Willems

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK