USA: 41e exécution capitale de l'année, deuxième en deux heures

Une pièce dans laquelle on exécute l'injection létale aux Etats-Unis
Une pièce dans laquelle on exécute l'injection létale aux Etats-Unis - © EPA

Oba Chandler, un Américain de 65 ans, a été exécuté mardi en Floride pour le meurtre de trois touristes, devenant la 41e personne a être mise à mort aux Etats-Unis cette année, la deuxième en un peu plus de deux heures dans le pays.

Oba Chandler, qui était dans le couloir de la mort depuis 17 ans, a été déclaré mort par injection létale à 16h25 locales (22h25 heure belge), a-t-on appris auprès des autorités pénitentiaires de cet Etat.

Quelques heures auparavant, la Cour suprême des Etats-Unis avait rejeté son ultime demande de sursis.

Pour son dernier repas, il a bu du café et mangé deux sandwiches au salami et la moitié d'un sandwich au beurre de cacahuètes avec de la gelée de raisin.

Il avait été condamné à mort pour le meurtre en 1989 d'une femme de l'Ohio et des deux filles adolescentes de celle-ci.

Selon des documents de justice consultés par l'AFP, le trio se trouvait en vacances en Floride, quand elles ont été attirées sur le bateau du meurtrier où elles ont été probablement violées avant d'être jetées vivantes par dessus bord, les mains liées et le cou attaché à un bloc de béton.

C'est le 71e condamné à mort à être exécuté en Floride depuis le rétablissement de la peine capitale en 1976, le 41e cette année aux Etats-Unis.

Son exécution mardi est intervenue près de deux heures et demie après celle de Reginald Brooks, mis à mort dans l'Ohio pour le meurtre de ses trois fils.

Belga
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK
Soir Première
en direct

La Première Bxl

Soir Première