Le Hamas annonce un cessez-le-feu avec Israël après un violent accès de tension à Gaza

Le mouvement islamiste Hamas a annoncé ce lundi soir un cessez-le-feu entre les groupes armés palestiniens de la bande de Gaza et Israël, sur intercession égyptienne et après un nouvel accès de tension autour et dans l'enclave.

"Les efforts égyptiens ont débouché sur la conclusion d'un cessez-le-feu entre l'occupant et les organisations de résistance", a dit un porte-parole du Hamas, Fawzi Barhoum, dans un communiqué.

Plus tôt, sept personnes avaient été blessées lorsqu'une maison de Tel-Aviv a été frappée par une roquette, selon les médias locaux. Le missile provenait apparemment de la bande de Gaza.

Réplique israélienne

En guise de réplique, l'armée israélienne avait lancé en fin d'après-midi des frappes dans la bande de Gaza en représailles à ce tir qui a fait sept blessés, ont indiqué des témoins et l'armée israélienne.

Des hélicoptères israéliens ont déclenché au moins trois frappes dans l'ouest de la bande de Gaza contre un site de la branche armée du mouvement islamiste Hamas qui dirige sans partage l'enclave palestinienne sous blocus, ont indiqué les témoins.

L'armée israélienne a tweeté une vidéo de ce quartier au nord de Tel-Aviv, sur laquelle des sirènes de raid aérien sont audibles. Des résidents ont indiqué au journal israélien Haaretz qu'ils ont entendu des explosions. Deux enfants se trouveraient parmi les victimes. L'habitation visée est toujours en feu.

Benjamin Netanyahu rentre en Israël

Une roquette avait été tirée sur Tel-Aviv le 14 mars, la première de ce type depuis 2014. Israël avait répondu par une opération de frappes aériennes intensive sur une centaine de cibles dans la bande de Gaza. 

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a annoncé qu'il allait raccourcir sa visite aux Etats-Unis et rentrer en Israël aussitôt après avoir rencontré le président Donald Trump.

"J'ai décidé, au vu des événements sécuritaires, de raccourcir ma visite aux Etats-Unis. Dans quelques heures, je rencontrerai le président Trump et juste après, je reviendrai en Israël pour diriger de près nos opérations", a dit Benjamin Netanyahu dans une vidéo diffusée par ses services.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK