Le ministre italien Matteo Salvini menace le journaliste Roberto Saviano de lui retirer sa protection

Matteo Salvini menace une fois de plus Roberto Saviano de lui retirer sa protection policière
Matteo Salvini menace une fois de plus Roberto Saviano de lui retirer sa protection policière - © Belga

Dans la longue liste des menaces proférées par Matteo Salvini à l’encontre de l’écrivain et journaliste Roberto Saviano, voici la dernière en date : "Je suis en train de revoir les critères applicables aux actions engageant plus de 2000 agents de maintien de l’ordre en Italie, chaque jour".

Avant cette annonce, le ministre de l’Intérieur italien avait adressé un gros bisou à l’auteur dans une vidéo diffusée sur Facebook.

Mais cette menace pourrait ne pas être concrétisée, car la protection des personnalités à risque est gérée par une structure indépendante, l’UCIS, sur laquelle le ministre de l’intérieur italien n’a aucun pouvoir d’intervention direct.

 

Ce n’est pas la première fois que Matteo Salvini menace Roberto Saviano de lui retirer sa protection policière. En 2017, déjà, le ministre de l’Intérieur italien avait déclaré "évaluer s’il y a un risque quelconque" justifiant le dispositif de sécurité mis en place autour de l’écrivain napolitain, "dans un souci de voir où va l’argent des Italiens."

Depuis 2006, Roberto Saviano vit sous protection policière. Son livre "Gomorra" dénonçant les pratiques de la Camorra, la mafia napolitaine, lui a valu d’être identifié comme une cible potentielle par cette dernière. Le coût de cette protection policière est souvent dénoncé par les représentants de Forza italia, la droite italienne et également par les formations plus extrémistes tels que Fratelli d’Italia (postfasciste).

Archives: Journal télévisé 21/06/2018

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK