Une première en Asie: le Parlement de Taïwan légalise le mariage gay

Le Parlement taïwanais a légalisé vendredi le mariage entre personnes de même sexe, une première en Asie, deux ans après un arrêt historique en ce sens de la plus haute juridiction de l'île.

Les députés taïwanais ont largement voté une loi permettant aux couples homosexuels de former « des unions permanentes exclusives » ainsi qu'une clause qui les autorise à demander une inscription par l'administration au « registre des mariages ».

Ce vote, qui confirme la place de Taïwan à l'avant-garde asiatique en ce qui concerne les droits des homosexuels, est une victoire pour les associations de défense des droits des LGBT qui sont mobilisées depuis des années pour obtenir les mêmes droits au mariage que les couples hétérosexuels.

En mai 2017, la Cour constitutionnelle de l'île avait jugé contraire à la Constitution le fait de priver les personnes de même sexe du droit de se marier.

Elle avait donné deux ans au gouvernement pour modifier la loi, en précisant que le mariage pour tous deviendrait une réalité si rien n'était fait.

L'adoption en débat

A l'intérieur de la chambre, d'autres sections de la loi étaient toujours débattues, et notamment celles sur la question de savoir ce qu'elle prévoira pour les couples homosexuels en matière de droits à l'adoption.

Une chose est sûre, les couples homosexuels n'obtiendront pas sur ce sujet l'égalité avec les hétérosexuels car la version législative la plus progressiste ne prévoit que la possibilité d'adopter l'enfant biologique de son partenaire.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK