Une première année "excitante" à la tête du Conseil européen

Herman Van Rompuy a présenté pour l'occasion un document d'une cinquantaine de pages, sobrement intitulé "Le Conseil européen en 2010", mais qui n'est "pas un résumé bureaucratique" de l'actualité des derniers mois, a-t-il insisté.

Dans ce texte, qu'il a lui-même rédigé, il revient notamment sur les relations de confiance qu'il s'est efforcé de tisser entre les dirigeants des 27. "Avec environ trente personnes autour d'une table ovale, il est possible (ou presque) de se regarder dans les yeux. (...) Ces réunions sont essentielles pour que des relations puissent s'établir entre les chefs d'Etat et de gouvernement européens. Seules ces relations de confiance, personnelles, nous permettent de tracer une voie commune", écrit-il.

Lors d'une petite réception mercredi soir, Herman Van Rompuy a surtout insisté sur le caractère imprévu des événements qu'il a eu à gérer. "Personne n'imaginait que des problèmes financiers d'un petit pays pouvaient devenir un problème pour toute l'Europe et même pour le monde", a-t-il relevé. Et face aux critiques dirigées contre la faiblesse de la réaction européenne à la crise, il revendique son "approche pas à pas".

Il a par ailleurs une nouvelle fois réitéré la détermination des leaders européens à "tout faire" pour sauvegarder la stabilité de l'euro, une détermination qu'il "ne faut pas sous-estimer", a-t-il dit.

"Le Conseil européen en 2010" sera disponible sous peu dans toutes les langues de l'Union sur le site web du Conseil européen. Le document est "le premier d'une très, très longue série", a conclu Herman Van Rompuy.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK