Une ONG diffuse la vidéo de deux Palestiniens tués "de sang froid" par l'armée israélienne

Extrait de la vidéo YouTube
Extrait de la vidéo YouTube - © https://www.youtube.com/watch?v=CaibEqx2m_k#t=108

L'ONG Defence for Children International a diffusé ce mardi une vidéo montrant, selon elle, des soldats israéliens tuant deux adolescents palestiniens qui semblaient ne représenter aucune menace. L'ONU demande une enquête indépendante.

Dans un communiqué, l'Autorité palestinienne a dénoncé mardi "un meurtre de sang-froid" et accusé les Israéliens de "crime de guerre contre des enfants sans défense".

Les deux garçons, Abou Thahr et Nadim Nouwaran, âgés respectivement de 16 et 17 ans, ont été atteints en plein coeur, selon des sources médicales palestiniennes.

La vidéo de deux minutes diffusée sur YouTube par DCI provient de caméras de surveillance d'une entreprise palestinienne proche des lieux de la manifestation.

La vidéo montre un jeune garçon se préparer à lancer une pierre à l'extrémité d'une rue bordée de commerces fermés. Sept minutes plus tard, selon le minutage du film, un jeune homme tombe à terre, apparemment touché par un tir.

Une heure plus tard, un autre jeune s'effondre alors qu'il quitte le secteur, tournant le dos au théâtre des précédentes confrontations.
 

 

Ces deux Palestiniens ont été tués jeudi 15 mai, près de la prison militaire d'Ofer, lors de manifestations pour la commémoration de la "Nakba" (la "catastrophe"), en fait la création d'Israël et la problématique des réfugiés.

L'armée israélienne avait affirmé qu'il y avait eu des heurts avec environ 150 Palestiniens, mais qu'elle n'avait utilisé que "des moyens anti-émeute et des balles caoutchoutées".

Amnesty International avait déjà accusé la semaine dernière les forces israéliennes d'"usage excessif de la force, y compris mortelle, en riposte à des lanceurs de pierres qui ne pouvaient pas constituer une menace pour la vie des soldats et des policiers dans ou autour du camp militaire fortifié".

Un haut responsable de l'ONU et la diplomatie américaine ont réclamé mardi aux autorités israéliennes une enquête impartiale sur la mort de deux jeunes Palestiniens, tués le 15 mai en Cisjordanie pendant des manifestations.

"L'ONU demande que les autorités israéliennes mènent une enquête indépendante et transparente sur ces deux décès et presse Israël de s'assurer que ses forces de sécurité respectent strictement les principes de base sur l'utilisation de la force et des armes à feu par les responsables des forces de l'ordre", a déclaré le secrétaire général adjoint pour les affaires politiques, Oscar Fernandez-Taranco.

Les États-Unis, alliés d'Israël, ont eux aussi, par la voix du département d'Etat, "encouragé" le gouvernement israélien à "conduire une enquête rapide et transparente afin de déterminer (...) si oui ou non l'usage de la force était proportionnel à la menace posée par les manifestants".
 

RTBF, avec agences

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK