Une nouvelle base de l'OTAN aux Etats-Unis, inaugurée ce jeudi

Les forces de l'Alliance atlantique
Les forces de l'Alliance atlantique - © VANO SHLAMOV - AFP

Le nouveau quartier général de l’Otan chargé de l’océan Atlantique, le "Joint Force Command" (JFC) Norfolk, atteindra ce jeudi sa capacité opérationnelle initiale, lors d’une cérémonie organisée dans ses installations de la côte est des Etats-Unis, a annoncé mercredi l’Alliance atlantique.

La décision de (re) créér ce QG avait été prise en novembre 2017 par l’Otan, préoccupée par un regain de l’activité militaire russe, aérienne, navale et sous-marine, dans l’Atlantique, après des années de quasi-absence à la suite de la dissolution de l’Union soviétique.

Ce nouveau quartier général, installé à Norkolk, dans l’Etat américain de Virginie, atteindra jeudi sa capacité opérationnelle initiale ("Initial Operational Capability", IOC, en jargon), a précisé l’Otan dans un communiqué.

Une cérémonie organisée ce jeudi après-midi (heure locale) marquera cette étape, avec comme orateurs le commandant suprême des forces alliées en Europe (Saceur), le général américain Tod Wolters, le chef du commandement de la flotte de la marine américaine, l’amiral Chris Grady, et le chef du nouveau JFC, le vice-amiral Andrew Lewis.

Assurer le passage maritime entre l’Europe et l’Amérique du nord

Le nouveau QG est chargé de garantir la liberté d’accès et la sûreté des voies maritimes transatlantiques essentielles entre l’Amérique du nord et l’Europe.

La base navale de Norfolk abrite de nombreuses unités de l’US Navy, mais aussi le commandement allié de la transformation (ACT) chargé de piloter la modernisation des forces armées de l’Alliance.

Un commandement allié de l’Atlantique, baptisé Saclant, existait durant la Guerre froide et était basé à Norfolk, avant sa mutation en ACT en 2003. Son successeur est toutefois de moindre ampleur et est directement subordonné au grand quartier général des forces alliées en Europe (SHAPE), installé en Belgique, à Casteau, près de Mons.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK