Une modification de la constitution turque gèlerait les négociations d'adhésion à l'UE

Une modification de la constitution turque gèlerait les négociations d'adhésion à l'UE
Une modification de la constitution turque gèlerait les négociations d'adhésion à l'UE - © BULENT KILIC - AFP

Les négociations d'adhésion de la Turquie à l'Union européenne (UE) devraient être suspendues si les modifications de la Constitution se poursuivent, ont estimé mardi les eurodéputés en commission des Affaires étrangères.

Dans une résolution, les parlementaires exhortent la Commission européenne et les gouvernements nationaux de l'UE à "suspendre formellement les négociations d'adhésion avec la Turquie dans les plus brefs délais si la réforme constitutionnelle est mise en œuvre en l'état".

Suspension immédiate des négociations d'adhésion à l'UE

Les députés se disent préoccupés par le recul de la Turquie en matière d'Etat de droit, de droits de l'homme, de liberté des médias et de lutte contre la corruption.

Ils condamnent en outre le soutien affiché à de multiples reprises par le président Erdogan à un retour de la peine de mort. Si une telle décision devait être prise, elle remettrait en cause la qualité d'État membre du pays au Conseil de l'Europe et mènerait à une suspension immédiate des négociations d'adhésion à l'UE, selon les eurodéputés.

La résolution a été adoptée par 51 voix pour, 3 contre et 14 abstentions. Le Parlement se prononcera sur ce texte lors de la prochaine session plénière à Strasbourg en juillet.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir