Une militante polonaise des droits humains détenue à son retour de Belgique

Une militante polonaise des droits humains détenue à son retour de Belgique (Amnesty)
Une militante polonaise des droits humains détenue à son retour de Belgique (Amnesty) - © Amnesty international

Une militante polonaise des droits humains, Elzbieta Podlesna, a été détenue pendant plusieurs heures par les autorités de son pays à son retour d’un voyage en Belgique et aux Pays-Bas. La police locale a découvert chez elle des posters représentant la Vierge Marie couronnée d’une auréole aux couleurs de l’arc-en-ciel. L’activiste est suspectée d'« insulte à caractère religieux » mais Amnesty International affirme que c’est son militantisme qui dérange.

L’organisation de défense des droits humains avait invité Elzbieta Podlesna à témoigner en Belgique et aux Pays-Bas de la pression croissante que subit l’État de droit en Pologne. La police a perquisitionné son domicile lundi matin. Outre les posters, qui paraient fin avril les rues de Plock, une ville du nord-ouest du pays, un ordinateur portable, un GSM et des cartes mémoire ont été saisis chez Mme Podlesna.

Selon Amnesty, rien n’indique que l’activiste ait commis un délit.

En novembre 2017, celle-ci ainsi que 13 autres femmes avaient défilé dans le centre de la capitale Varsovie lors de la marche annuelle qui fête l’indépendance polonaise, aux côtés de dizaines de milliers de personnes. Certains manifestants avaient exhibé des symboles fascistes et scandé des slogans racistes. En réponse, les 14 militantes polonaises avaient déployé une banderole arborant les mots « Stop au fascisme ». Narguées, elles avaient également été agressées physiquement.

Les 14 activistes avaient déposé plainte mais le procureur avait initialement refusé de mener une enquête. C’est seulement en début de cette année que le juge a décidé que l’affaire devait être instruite.

Les 14 Polonaises ont par ailleurs elles-mêmes été poursuivies pour avoir « perturbé une manifestation légale ». Neuf d’entre elles ont dû s’acquitter d’amendes. Elles ont interjeté appel.

 

Archives : Journal télévisé 12/11/2018

En 2018, la Pologne fêtait le centenaire de son indépendance. La marche avait aussi été émaillée de slogans racistes et anti-immigrés.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK