Une majorité d'Américains en faveur d'une destitution de Trump, selon un sondage réalisé par CNN

Une majorité d’Américains souhaite que le Sénat condamne et démette Donald Trump de ses fonctions, selon un sondage oublié en début de semaine par CNN. Le procès en destitution du président des États-Unis doit débuter ce mardi à Washington. Les démocrates accusent le milliardaire républicain d’avoir demandé à l’Ukraine d’enquêter sur son potentiel adversaire à la présidentielle américaine de novembre, Joe Biden. Et d’avoir fait pression sur Kiev en conditionnant notamment le déblocage d’une aide militaire cruciale à Kiev à l’annonce d’une telle enquête.

Alors que les avocats de Donald Trump ont appelé lundi le Sénat américain à l’acquitter "immédiatement", 51% des Américains interrogés estiment que le président américain doit être condamné et destitué de ses fonctions.

Cinquante et un pour cent des personnes interrogées dans le cadre de ce sondage souhaitent que le Sénat condamne Trump pour les accusations auxquelles il doit faire face. Alors que 45% des personnes interrogées ont déclaré ne pas vouloir voir le président démis de ses fonctions. Le sondage a été réalisé du 16 au 19 janvier et publié lundi, à la veille du procès de destitution du Sénat.

C’est la première fois qu’un sondage indique que plus d’un Américain sur deux souhaite la destitution du 45ème président des États-Unis. Ces chiffres sont les plus favorables à une destitution du président depuis un autre sondage publié par CNN en juin 2018. Le taux d’approbation de la mise en accusation et de la destitution de Trump a généralement oscillé entre 36 et 47%, avec un pic à 50% dans les sondages d’octobre et novembre 2019, une fois que la procédure de mise en accusation a été entamée à la Chambre.

Ce nouveau sondage révèle également qu’une majorité d’Américains considère que chacune des accusations pour lesquelles Donald Trump sera jugé est vraie : 58% disent que Trump a abusé du pouvoir de la présidence pour obtenir un avantage politique personnel inapproprié et 57% disent qu’il est vrai qu’il a fait obstruction à la Chambre des représentants dans son enquête de mise en accusation.

Les Américains attentifs à la procédure d’impeachment en cours

Le dernier sondage suggère également que les Américains se sentent largement investis dans les procédures de mise en accusation, 74% des personnes interrogées déclarant qu’elles suivent de très près ou d’assez près l’évolution de la situation.

Une majorité des personnes interrogées dans le cadre de l’enquête de CNN déclare par ailleurs qu’elle souhaite que le Sénat entende davantage de témoins. Près de sept Américains interrogés sur dix (69%) souhaitent que le Sénat entende de nouveaux témoignages, et seulement un sur trois (29%) semble rejeter cette idée. L’audition des témoins a été l’une des pierres d’achoppement entre républicains et démocrates depuis le début des débats autour d’une procédure de destitution de Donald Trump. La base républicaine est divisée sur la question : 48% disent vouloir de nouveaux témoins, tandis que 44% disent ne pas en souhaiter davantage.

Les démocrates ont reproché à la Maison Blanche d’avoir empêché des membres de l’administration de témoigner face aux enquêteurs de la Chambre avant que les articles de mise en accusation ne soient envoyés au Sénat. Alors que les démocrates au Sénat espéraient remédier au problème en faisant appel à des témoins dans leur procès, les républicains du Sénat ont largement rejeté l’idée d’entendre ces témoins, en estimant que ceux-ci auraient dû être entendus à la Chambre.

Ce sondage CNN a été réalisé par la société SSRS du 16 au 19 janvier auprès d’un échantillon national aléatoire de 1156 adultes contactés par un intervieweur en direct sur leur téléphone fixe ou portable. Les résultats pour l’échantillon complet ont une marge d’erreur de plus ou moins 3,4 points de pourcentage.

Mehdi Khelfat était sur notre plateau du JT ce mardi midi:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK