Une délégation de DéFI prend part au dernier meeting électoral d'Emmanuel Macron à Paris

Une délégation de DéFI prend part au dernier meeting électoral d'Emmanuel Macron à Paris
Une délégation de DéFI prend part au dernier meeting électoral d'Emmanuel Macron à Paris - © Belga

Une délégation d'une quinzaine de membres de DéFI, emmenée par son président Olivier Maingain, a assisté dimanche, à Paris-Bercy, au dernier meeting électoral du candidat à l'élection présidentielle française Emmanuel Macron pour le soutenir dans son ambition européenne et son projet libéral social.

Entités de base plus petites 

Pour Olivier Maingain, le candidat du mouvement "En marche" est le seul qui veut préserver sans ambiguïté l'ambition européenne face à deux candidats aux extrêmes droite, Marine Le Pen, et gauche, Jean-Luc Mélenchon, lesquels font le pari de sortir de la zone euro. "Or, après le Brexit, une Europe sans la France signifierait la fin de l'Union européenne et la résurgence de conflits, avec en toile de fond le président russe Vladimir Poutine comme voie de recours pour certains pays confrontés à la poussée nationaliste", a souligné, à Paris, le président de la formation amarante qui reste très attachée au fédéralisme européen même si elle juge que l'Union européenne doit être "remise en cause sur certains de ses fondements".

Mais la proximité entre la voie empruntée par Emmanuel Macron et le projet de DéFI ne s'arrête pas là, si l'on en croit M. Maingain. Pour celui-ci, les grandes familles politiques n'offrent plus les repères de sécurité et les réponses à la recherche de nouveaux équilibres dans la société que tente de trouver Emmanuel Macron à travers un projet teinté du libéralisme social.

Le candidat d'"En marche" a ainsi compris qu'il devait transférer une partie de la vie politique française vers des entités de base plus petites pour soutenir la créativité libérée de trop de contraintes, séduisant en cela "un électorat jeune désireux d'investir dans son propre projet", a commenté Olivier Maingain. DéFI, à travers sa composante Jeunes, également représentée à Paris dimanche, soutient la campagne du mouvement "En marche" auprès des expatriés français de Bruxelles.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir