Une carte du monde interactive fait l'état des lieux de l'esclavage moderne

La carte interactive de la Fondation Walk Free donne une estimation du taux d'esclavage dans 162 pays différents
La carte interactive de la Fondation Walk Free donne une estimation du taux d'esclavage dans 162 pays différents - © http://www.globalslaveryindex.org/

La Fondation Walk Free a délivré sa première édition de l'Indice global de l'Esclavage. Les résultats, des estimations pour 162 pays du nombre de personnes qui vivent dans une situation d'"esclavage moderne", sont publiés sur une carte interactive.

C'est l'Inde qui prend la tête du classement des pays où la traite des êtres humains est la plus répandue. Alors que Walk Free estime à 29,8 millions le nombre de personnes réduites à l'esclavage moderne dans le monde, il y en aurait 13 à 14 millions dans ce pays. Viennent ensuite la Chine, le Pakistan, le Nigeria, l'Ethiopie et cinq autres pays. Ensemble, les dix "premiers" pays forment, à eux seuls, 76% du total estimé.

Mais si l'on prend en compte le nombre d'esclaves par rapport à la population totale, c'est la Mauritanie qui prend la tête - c'est pourquoi elle apparaît à la première place sur la carte interactive.

"Cela reflète la haute prévalence de l'esclavage moderne en Mauritanie", écrit Walk Free. La Fondation s'est basée sur trois indicateurs pour estimer et cartographier la traite des êtres humains dans le monde. Dans chaque pays, elle a établi une estimation de la prévalence de l'esclavage moderne par rapport à la population, une mesure du trafic d'êtres humains et une mesure des mariages d'enfants.

Notons encore que l'esclavage touche tous les continents, et que l'Europe n'est pas épargnée. La Belgique est à la 150ème place. Il y aurait entre 1400 et 1500 esclaves dans notre pays.

L'esclavage moderne, du trafic d'êtres humains au travail forcé

L'esclavage n'a plus tout à fait le même sens qu'au 18ème siècle. A présent, on parle d'esclavage moderne ou de traite des êtres humains quand une personne est exploitée, dans différents secteurs.

Selon le Centre pour l'Egalité des Chances et la Lutte contre le Racisme (CECLR), "il peut s’agir d’exploitation sexuelle (dans le cadre de la prostitution essentiellement) ou d’exploitation économique (par le travail)". Le CECLR ajoute que "le trafic d’êtres humains consiste à aider à l’immigration illégale de personnes étrangères en vue d’en tirer profit".

Pour Walk Free, quelle que soit la forme que revêt l'esclavage moderne, "la caractéristique principale de l'esclavage moderne est qu'il implique une personne privant une autre personne de sa liberté".

La Fondation est une organisation australienne soutenue par Hillary Clinton et Bill Gates.

RTBF

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK