Une action citoyenne contre le CETA rassemble 100 mille personnes en Allemagne

En Allemagne, 100 mille personnes se sont jointes à une action juridique contre le CETA, l’accord de libre-échange entre l’Union Européenne et le Canada. Le CETA qui, comme le TTIP - le projet de traité commerciale en négociation entre Européens et Américains - suscite une vive opposition chez les Allemands.

Le CETA risque-t-il d’affaiblir les droits démocratiques des citoyens allemands ? C’est pour répondre à cette question que trois ONG ont déposé une plainte auprès de la Cour constitutionnelle allemande. Fait exceptionnel, plus de 100 mille personnes se sont jointes à ce recours. D’autres pourraient suivre d’ici cet automne.

Les traités de libre-échange effraient les citoyens

Cette action citoyenne d’envergure confirme les craintes que suscitent en Allemagne les traités de libre-échange comme le CETA et le TTIP. Au printemps dernier, une enquête montrait que moins d’un Allemand sur cinq considérait le traité commercial négocié avec les Etats-Unis comme une bonne chose. Les griefs sont nombreux à commencer par le manque de transparence et les menaces que cet accord ferait peser sur les services publics. Critiques qui visent aussi le CETA.

Face aux protestations citoyennes répétées dans plusieurs Etats membres, dont l’Allemagne et la France, la Commission européenne a fait un geste d’ouverture début juillet. Elle a consenti à ce que les Parlements nationaux donnent leur aval au CETA avant d’être définitivement adopté. Une procédure qui augmente sérieusement les chances de faire capoter l'accord.

Retrouvez toute l'actualité européenne avec Euranet Plus, le premier réseau d'information européenne

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK