Un véhicule fonce sur des piétons à Times Square: "Aucune indication qu'il s'agissait d'un acte de terrorisme"

Un ex-militaire américain, avec un casier judiciaire mais apparemment sans motivations terroristes, a renversé 23 piétons sur Times Square jeudi à New York, faisant un mort et plusieurs blessés graves sur l'une des places les plus fréquentées au monde.

"Sur la base de l'information dont nous disposons pour l'instant, il n'y a aucune indication qu'il s'agissait d'un acte de terrorisme", a déclaré le maire de New York lors d'une conférence de presse sur la célèbre place, visiblement soucieux de rassurer les New-Yorkais dans un contexte de multiples attentats à la voiture-bélier en Europe. "L'enquête se poursuit", a-t-il cependant souligné, et les autorités "ont renforcé la présence policière à certains endroits-clé" de cette métropole de 8,5 millions d'habitants, a-t-il ajouté.

Un photographe de l'AFP, qui se trouvait tout près du lieu de l'accident, au carrefour de Broadway et de la 45e rue, a vu le véhicule, une berline couleur bordeaux, débouler à toutes allures sur la place. "Il y avait des gens par terre", "des gens qui pleuraient", a-t-il indiqué.

La berline s'est arrêtée après avoir percuté un poteau de signalisation et a pris feu, mais l'incendie a été vite maîtrisé, selon les pompiers.

Citoyen américain âgé de 26 ans

Le conducteur, interpellé après que sa voiture eut heurté des feux de signalisation, a été identifié comme étant Richard Rojas. Le maire a précisé qu'il s'agissait d'un citoyen américain de 26 ans, résident dans le quartier du Bronx, ayant été "membre de l'US Navy". Il avait déjà été arrêté à deux reprises, en 2008 et 2015, pour conduite en état d'ivresse, et des "menaces" de nature non précisée en 2016, ont détaillé les autorités, sans dire s'il était en état d'ivresse jeudi matin.

De nombreux véhicules d'urgence - police, ambulance, pompiers - étaient sur les lieux, bloquant la place et causant des embouteillages aux alentours de ce point névralgique de Manhattan.

En mai 2010, la police new-yorkaise avait déjoué une tentative d'attentat à proximité de Times Square, la plus sérieuse alerte depuis les attentats du 11 septembre 2001. Un véhicule piégé contenant des matériaux explosifs avait été découvert à proximité et un immigré pakistanais arrêté puis condamné à la prison à perpétuité.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir