Un ressortissant belge détenu au Nicaragua sur base d'une accusation "absurde"

Dans un communiqué, la police classe le défunt parmi les membres de l'organisation criminelle alors qu'il était initialement reconnu comme un migrant illégal, s'étonne Me Deswaef.
Dans un communiqué, la police classe le défunt parmi les membres de l'organisation criminelle alors qu'il était initialement reconnu comme un migrant illégal, s'étonne Me Deswaef. - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

Les familles de Joseph Tchamani, Belge d'origine camerounaise, et sa compagne Mary Atanga sont sans nouvelle d'eux depuis leur arrestation le 10 décembre au Nicaragua, alerte mardi leur avocat, Me Alexis Deswaef. Ils s'y étaient rendus pour récupérer la dépouille du fils de Mary Atanga. Le couple a vu l'attitude des autorités changer après les avoir soupçonnées de prélèvement d'organe sur le corps du défunt.

Azehfor Mbang Atanga, 23 ans, a été tué le 29 septembre alors qu'il tentait de franchir la frontière depuis le Costa Rica, a indiqué la police de Managua. Le véhicule des passeurs qui l'accompagnaient a été pris en chasse par des agents et il a été tué au cours d'une fusillade.

Sa mère et son compagnon Joseph Tchamani ont été conduits le 6 décembre à la morgue, où ils ont constaté sur le corps de nombreuses traces de coupures recousues, rapporte Me Deswaef. Après avoir interrogé la police, le couple a été sommé de quitter les lieux et escorté jusqu'à son hôtel, où ils ont été arrêtés quelques jours plus tard.

Liée à des activités délictives

Dans un communiqué, la police classe le défunt parmi les membres de l'organisation criminelle alors qu'il était initialement reconnu comme un migrant illégal, s'étonne Me Deswaef. Joseph Tchamani lui-même est aussi accusé d'en être membre, tandis que Mary Atanga est décrite comme "résidente à Molenbeek, quartier considéré à haut risque, et liée à des activités délictives".

Me Deswaef dénonce une accusation "totalement absurde" et demande aux autorités belges d'intervenir.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK